Mouvement Ettajdid حركة التجديد

Accueil > Français > Activités du Mouvement > Le Conseil Central proteste contre l’exclusion arbitraire d’Ettajdid du (...)

A l’issue de sa dernière session :

Le Conseil Central proteste contre l’exclusion arbitraire d’Ettajdid du Conseil économique et social

lundi 7 juin 2010

Tunis le 31 mai 2010

Le Conseil Central du Mouvement Ettajdid s’est tenu le 29 mai 2010 au siège central du Mouvement, sous la présidence du Premier secrétaire Ahmed Brahim qui a ouvert par un rapport les travaux du Conseil.

Le Conseil a examiné la situation politique générale après les élections municipales, et débattu de diverses questions politiques et organisationnelles.

  • 1- A propos des élections municipales, le Conseil central a exprimé sa haute a appréciation des efforts louables et militants des listes indépendantes et leur abnégation dans la tentative de créer une atmosphère de compétition et de pluralisme véritable, malgré le caractère limité et symbolique de cette participation. Le Conseil a condamné les méthodes utilisées pour éliminer des listes indépendantes, les abus qui ont marqué le déroulement des opérations électorales et la manipulation frauduleuse des résultats. Il estime que le système électoral est complètement défectueux et qu’il est temps de procéder à sa refonte radicale.

Il appelle toutes les parties à redoubler d’efforts et à unir leurs forces en vue de créer les conditions politiques empêchant la répétition des élections dans des conditions aussi désastreuses, qui nuisent aux intérêts du pays et hypothèquent son avenir.

  • 2- Le Conseil a exprimé sa réprobation de l’exclusion du Mouvement Ettajdid de la composition du Conseil économique et social et la considère comme un recul qui fait obstacle à la possibilité d’engager un dialogue national sur les différents sujets, alors que la situation exige, au contraire, d’établir un débat et de l’élargir à toutes les questions nationales, comme l’a demandé le Mouvement Ettajdid dans son Appel du 20 mars 2010, invitant à faire participer l’ensemble des forces nationales – dans la diversité de leurs tendances et opinions – dans la définition des orientations concernant l’avenir du pays, dans la perspective des échéances futures et des défis qu’affronte la Tunisie, y compris la question de la transition du pouvoir.
  • 3- Le Conseil central a aussi critiqué le projet de loi qui devrait être soumis au Parlement et qui vise, selon ses auteurs, à « criminaliser l’atteinte aux intérêts économiques du pays ». Si notre Mouvement refuse tout appel à des sanctions ou à un quelconque boycott économique à l’encontre de notre pays, et soutient les démarches visant à lui accorder le statut de partenaire privilégié avec l’Union européenne, il considère, cependant, que le développement de la vie politique dans le sens de la démocratie et du respect des droits de l’homme répond avant tout à l’intérêt de notre pays et aux aspirations de son peuple et de sa jeunesse, et que la promotion de relations constructives avec l’extérieur, sans criminalisation des opinions divergentes et sans dénigrement des militants des droits humains, profite au pays, améliore son prestige et honore ses engagements. C’est pourquoi le Mouvement Ettajdid demande au gouvernement de retirer ce projet avant de le soumettre au Parlement.
  • 4- Le Conseil central soutient d’autre part toutes les mesures susceptibles d’assurer la participation de toutes les énergies, sans exclusive aucune, à la vie du parti, de dynamiser le débat interne et de renforcer le processus unitaire, en prévision de la préparation du prochain congrès, qui devra constituer un nouveau jalon dans ce processus et une occasion de faire participer tous ceux et toutes celles qui se sentent concernés par le projet de construction d’un parti démocratique et progressiste large, capable de dépasser les limites imposées au pluralisme et qui tendent à éterniser la domination de son parti hégémonique et à empêcher l’opposition de jouer son rôle, de proposer de véritables alternatives, sérieuses et réalistes, et de contribuer à la réalisation de la transition démocratique souhaitée.

Pour le Conseil Central du Mouvement Ettajdid

Le Premier secrétaire

Ahmed Brahim

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose