Mouvement Ettajdid حركة التجديد

Accueil > Français > Activités du Mouvement > Intervention d’Ahmed Brahim lors de la conférence de presse du (...)

Alliance pour la Citoyenneté et l’Egalité :

Intervention d’Ahmed Brahim lors de la conférence de presse du 10-06-2010

samedi 12 juin 2010

Mesdames, Messieurs les représentants de la presse nationale et internationale,

Comme mon ami le Dr Mustapha Ben Jaafar vient de le préciser, cette alliance est en effet une expression politique structurée d’une convergence qui a commencé sur le terrain de la bataille électorale, et qui s’est consolidée par la suite lors de consultations et de discussions pour aboutir au projet de plateforme que vous avez entre les mains. Il s’agit d’un projet qui reflète notre convergence sur cinq points :

  • 1- Notre analyse commune de la situation,
  • 2- Notre accord sur les moyens de faire face à cette situation, c’est-à-dire sur les objectifs essentiels,
  • 3- La concordance de notre orientation et de nos valeurs,
  • 4- Le fait que nous partageons la même démarche et les mêmes principes d’action,
  • 5- Notre volonté de lutter ensemble et notre esprit d’ouverture et de dialogue.
  • I

D’abord, en ce qui concerne l’analyse de la situation, il y a entre nous un accord unanime sur le fait que la persistance de la fermeture et de l’hégémonie d’une seule partie sur l’Etat et sur la société est lourde de dangers pour le pays et ses chances de développement : cette situation entrave ses énergies, limite ses capacités et empêche la participation des citoyennes et des citoyens à la chose publique. Ce blocage continu du processus de réforme politique suscite une préoccupation profonde, surtout en cette phase délicate marquée par la complexité de la question de l’alternance au sommet du pouvoir à l’échéance présidentielle de 2014, question qui soulève des interrogations et dont le traitement et la solution ne sauraient rester du ressort du seul Pouvoir en excluant le Peuple et ses forces vives dans leur diversité.

  • II

Deuxièmement, les parties constitutives de cette alliance sont unanimes sur les moyens de changer cette situation, c’est-à-dire sur des objectifs essentiels qui sont détaillés dans le document, et en premier lieu sur la nécessité vitale de la réforme politique comme moyen principal de résoudre les différents problèmes économiques, sociaux et culturels. Cette réforme doit être mise en œuvre sur la base du respect effectif des principes bien connus du Régime républicain démocratique, qui sont aussi mentionnés pour l’essentiel dans ledit document. C’est pourquoi nous nous inscrivons dans la perspective du rendez-vous électoral de 2014 et nous sommes déterminés à agir pour dépasser l’état de faiblesse et de dispersion où se trouve l’opposition démocratique et élargir le mouvement de la revendication démocratique. Ce mouvement doit pouvoir peser de tout son poids afin de créer les conditions favorables pour l’instauration d’un dialogue national libre et responsable et l’introduction dans la pratique et dans les lois de réformes indispensable, notamment la réforme du système électoral, ce qui est de nature à faire de cette échéance l’occasion d’un tournant qualitatif dans le pays sur tous les plans, notamment en ce qui concerne la transition démocratique.

  • III

Outre cette convergence de l’analyse et des objectifs, il existe entre les parties alliées une convergence sur les orientations et les valeurs :

  • Une orientation démocratique pour qui la Citoyenneté constitue le fondement de l’appartenance à la Nation et qui refuse l’instrumentalisation de la religion dans la lutte politique ;
  • Une orientation patriotique attachée à notre identité nationale commune - laquelle doit être éloignée de la sphère des surenchères politiques – ainsi qu’à l’indépendance de décision de notre pays et à la souveraineté nationale fondée sur la souveraineté du Peuple ;
  • Une orientation progressiste qui se considère comme le prolongement de tout ce qui est positif, rationnel et éclairé dans notre Histoire, qui est consciente de la nécessité de sauvegarder et de développer les acquis progressistes dans le domaine de l’égalité totale de l’ensemble des citoyens, en particulier l’égalité entre les femmes et les hommes conformément aux conventions internationales et aux principes émancipateurs universels ;
  • Une orientation soucieuse de concrétiser la justice sociale avec ce qu’elle implique d’égalité des chances, d’équilibre entre les régions et de droit au travail et aux conditions d’une vie digne pour tous.
  • IV

En quatrième lieu, il y a accord sur la démarche et la façon d’envisager la politique comme « art du possible », ce qui signifie une approche faite de réalisme, de souplesse, de refus des surenchères et des tensions, de dépassement de la critique pour présenter des propositions de solutions constructives. Autrement dit : cette alliance se veut une opposition sérieuse, attachée à son autonomie de décision et, en même temps, à la culture du respect mutuel et du dialogue entre toutes les parties, y compris le pouvoir. De même, cette alliance s’appuie, pour ce qui est des rapports entre ses constituants, sur une volonté constante de faire prévaloir ce qui les unit sans nier la diversité et la différence ainsi que sur de hautes valeurs morales à même de garantir à cette expérience continuité, accumulation des acquis de la lutte et efficacité.

  • V

Enfin, nous avons en commun une forte volonté combative et une détermination de maintenir l’ouverture sur toutes les contributions : c’est la raison pour laquelle nous avons préféré ne pas présenter une plateforme achevée et définitive, et considérer cette fondation comme un processus ouvert à toutes les compétences et à toutes les sensibilités intellectuelles et politiques désireuses de participer à la construction de l’unité du mouvement démocratique sur la base de l’accord sur la démarche et les principes et objectifs communs. Nous avons pour cela fixé un calendrier pour des rencontres dans les différentes régions du pays destinées à impulser le dialogue autour de ce projet prometteur.

En tenant compte de tous les points communs que je viens de mentionner, nous avons convenu de baptiser cette coalition « Alliance pour la Citoyenneté et l’Egalité », appellation qui nous a paru synthétiser nos objectifs démocratiques sur le double plan politique et social.

Pour terminer, j’aimerais souligner que nous sommes optimistes et que le programme de cette Alliance n’est dirigé contre personne mais a une visée positive qui est de se mettre au service de notre peuple et de notre patrie.

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose